Dès l’âge de 5 mois, un fœtus peut téter son pouce dans le ventre de sa mère. Ce réflexe est inné. Pourtant, la venue d’une tétine ou d'une sucette dans la vie de bébé va susciter débats et interrogations. 
  • La sucette est un bon moyen d’apaiser les stress et douleurs de bébé. Le bébé a physiologiquement besoin de téter puisque cela lui apporte plaisir et détente grâce à l’endomorphine (hormone du bien être) secrétée lors de la succion.
  • La qualité de la relation parent-enfant peut en être préservée. Les premiers mois sont difficiles, les bébés pleurent beaucoup. Ainsi, les parents peuvent ne plus tolérer les pleurs et veulent que le bébé s’apaise le plus vite possible. Dans ce contexte, si en donnant une tétine, le bébé est plus calme, les parents seront moins stressés et la qualité de la relation parent-enfant en sera préservée.
  • La tétine ou sucette facilite l’acquisition des rythmes et de l’auto apaisement. Les bébés suceurs seraient capables plus tôt que les bébés non suceurs de se rendormir la nuit et d’espacer leurs prises alimentaires de nuit.
  • La tétine en dormant diminue le risque de mort subite. La bouche ouverte et non jointive autour de la sucette diminuerait le risque de reflux et favoriserait la ventilation.
  • Un enfant à tétine peut ne pas être un éternel suceur si ses parents adoptent un bon comportement, tel qu’il peut être décrit en bas d’article sous le titre : "Conduite à tenir".
 



Créer un site
Créer un site